Notre activité

Les axes de travail

Dès sa création, en mars 2021, l’IMOA s’est donné une triple feuille de route.

Le rôle du maître d’ouvrage de projets d’intérêt général est de conduire des projets complexes inscrits dans une politique publique et de garantir le triptyque coût-qualité-délai. Ce rôle, éminemment transversal et polyvalent, réclame une maîtrise solide et une amélioration continue des pratiques. Dans cette mesure, l’enjeu de formation et de maintien des compétences est une priorité. L’IMOA souhaite relever ce défi en développant une stratégie de communication à l’attention des acteurs concernés pour mieux faire comprendre le rôle structurant du maître d’ouvrage et tracer les contours des compétences requises et des formations idoines.

L’objectif est de renforcer la maîtrise d’ouvrage publique comme une filière professionnelle à part entière.

Complexité du contexte opérationnel, besoin continu de repenser les méthodes d’organisation, complexification du cadre réglementaire, intégration de nouveaux thèmes au pilotage des projets (concertation publique, environnement, numérique…), multiplicité des parties prenantes, décloisonnement des pratiques entre les différents types de maîtrises d’ouvrage… les sujets auxquels sont confrontés les maîtres d’ouvrage sont nombreux, techniques, mouvants, exigeants. Pour y répondre, l’IMOA est conçu comme le lieu de l’échange et de la mise en commun, du partage et de la capitalisation d’expérience.

S’inspirer et apprendre des autres pour créer un effet de maturité de l’ensemble de la filière.

Relayer d’une seule voix les écueils, techniques ou réglementaires, du secteur du bâtiment et du secteur des infrastructures fait partie des vocations de l’IMOA. La raison est évidente : un positionnement collectif a une influence plus forte que des voix dispersées.

La représentation conjointe des maîtrises d’ouvrage d’intérêt général à travers l’IMOA offre donc l’opportunité de porter une voix commune à l’attention des pouvoirs publics sur les difficultés opérationnelles de la filière et sur l’impact des évolutions réglementaires dans la conduite des opérations.

Les formats d’échange

Les premières éditions de ces échanges se déroulent durant l’année 2022, les formats et les fréquences pouvant évoluer au rythme de la construction de l’institut, qui s’adapte, se construit et s’affine avec ses adhérents.

Les rendez-vous

L’ensemble de ces rendez-vous et leur restitution sont accessibles et gratuites pour les membres de l’iMOA.

Les entretiens de la maîtrise d’ouvrage

Populariser le métier et lui donner une plus grande visibilité. Mettre en valeur le rôle du maître d’ouvrage dans la réalisation des projets. Repérer les compétences requises et les parcours professionnels possibles.

Témoignage d’un maître d’ouvrage sur sa vision du métier et sur le parcours de la réalisation d’un ouvrage qu’il a pilotée (avec un interlocuteur partenaire, élus, maître d’œuvre, entreprise, utilisateur…).

Durée : 1h-1h30
Rendez-vous annuel

Les visites expertes

Partager des expériences sur la base d’un projet concret. Permettre la montée en puissance de la pratique.

Visites commentées de la réalisation d’un ouvrage avec un focus sur les aspects techniques, réglementaires ou organisationnels.

Durée : 1 journée
Rendez-vous annuel

Les rencontres de l’IMOA

Partager l’expérience des experts. Bénéficier de l’expérience d’autres maîtres d’ouvrage. Enrichir les pratiques.

Conférences d’experts sur un aspect spécifique de la conduite de projet et retours d’expérience.

Durée : 1 demi-journée ou 1 journée
Rendez-vous annuel

Les invités de l’IMOA

Partager des pratiques. Favoriser la montée en puissance du métier.

Temps d’échange court entre les membres de l’iMOA et un professionnel qui peut inspirer les adhérent au travers du témoignage sur l’exercice de son métier : organisation, stratégie, réalisation.

Durée : 1h-1h30
Rendez-vous annuel

Les réunions de travail

Les ateliers et réunions d’actualité peuvent donner lieu à la réalisation de documents : référentiel, rapport…, accessibles aux membres de l’IMOA.

Les Ateliers

Professionnaliser la filière. Partager des documents et des ressources. Produire de manière collective.

Temps d’échange informel sur des sujets techniques ou d’organisation, sur des pratiques ou des prestataires…

L’Actualité de la maîtrise d’ouvrage

Échanger sur des sujets d’actualité. Partager des démarches et des interrogations. Formuler des positions communes.

Temps de rencontre informelle sur des sujets divers – une nouvelle réglementation, un projet en particulier…

Les communautés de travail

L’IMOA s’est structuré autour de trois communautés, correspondant au regroupement de thèmes qui intéressent la maîtrise d’ouvrage d’intérêt général. Les travaux de l’IMOA sont alimentés par les communautés.

Chaque structure adhérente a un référent opérationnel qui participe et oriente le travail des communautés. Les thèmes de travail, voire les communautés elles-mêmes, pourront évoluer au fil de la vie de l’institut, sous leur impulsion.

Communauté « Questions techniques »

Garants de la qualité technique des ouvrages, soumis à des contraintes et à des ambitions toujours plus fortes, les maîtres d’ouvrage doivent intégrer de nouvelles dimensions techniques dans le pilotage de leurs projets. La transition environnementale et numérique, les questions d’acceptabilité et de sécurité nécessitent de nouvelles démarches et requièrent de nouveaux outils, contribuant à enrichir le métier. Tous les maîtres d’ouvrage de l’IMOA sont concernés, de manière plus ou moins similaire. Que les pratiques soient proches ou lointaines, les échanges entre pairs permettent de les mutualiser ou de s’inspirer de la manière dont les maîtres d’ouvrage les adoptent et les adaptent.

Parmi les sujets traités : choix des matériaux, optimisation du réemploi, écoconception, déploiement de la technologie collaborative du BIM (building information modeling), sécurité.

Communauté « Métier et compétences »

Pour répondre aux multiples enjeux auxquels ils sont confrontés, les maîtres d’ouvrage arbitrent entre l’intégration ou l’externalisation des compétences spécifiques. Le choix se fait en fonction de l’organisation de la maîtrise d’ouvrage, de son rôle spécifique vis-à-vis des autres acteurs, internes ou externes (maîtres d’œuvre, par exemple). L’enjeu est d’importance dans un contexte où le pilotage d’opération est de plus en plus complexe et nécessite des compétences croissantes. Comment qualifier ces compétences, les décrire, les adjoindre au pilotage ou dans les compétences projet ?

Cet espace permet de bien identifier le rôle du maître d’ouvrage, ses missions, les compétences utiles et les compétences émergentes ; il est aussi propice à l’échange sur les formations existantes et les formations à créer, au sein des entités ou à l’extérieur.

Parmi les sujets traités : définition du métier et des compétences, profil de compétences lié au contract management.

Communauté « Pilotage opérationnel »

Assumant un rôle très transversal, le maître d’ouvrage doit respecter les coûts et les délais et s’assurer de la qualité des ouvrages qu’il réalise. Dans un environnement de pilotage de projet évolutif et de positionnement d’acteurs changeant, les questionnements sont multiples – organisation, process, formes contractuelles… L’IMOA a naturellement vocation à se saisir de ces sujets et à les partager. La richesse de la rencontre entre le secteur du bâtiment et celui des infrastructures peut être un levier particulier pour ces pratiques de pilotage de projet.

Parmi les sujets traités : gestion des coûts, gestion des matières premières, modalités contractuelles…